Les Voyageurs de l’espace + James Brandon Lewis 4tet

james brandon lewis

Plein 15 € • réduit 11 € • adhérent·es 8 €
Comptez 2 € supp. pour tout achat sur place

 

Excursion spatiale et musicale

• Les Voyageurs de l’espace •
Le silence éternel des espaces infinis n’effraie pas Didier Petit. À l’instar d’un John Cage, ce violoncelliste, actif depuis une trentaine d’années, apprécie le silence et envisage facilement la musique comme un moyen de transport. Le projet original conçu par Didier Petit, passionné par l’aventure spatiale, rassemble écrivains et musiciens. L’Observatoire de l’Espace du Centre National d’Études Spatiales a commandé des textes sur l’espace à plusieurs auteur·es, que le trio a mis en musique. Le nouvel équipage de ce voyage musical interstellaire a belle allure, et a même obtenu le Grand Prix de l’Académie Charles Cros.

L’univers musical onirique passe de propositions orchestrales à l’improvisation vocale, des souffles d’un violoncelle minimaliste à la transe de percussions quasi tribales. Les percussions et les sons étranges de Philippe Foch, la voix solaire et radieuse de Claudia Solal, le violoncelle lunaire de Didier Petit… Un trio qui a le mérite de nous mettre en apesanteur, avec humour parfois, avec une inventivité de tous les instants.

Didier Petit violoncelle. Philippe Foch percussion & electro . Claudia Solal voix

Le groove urbain de new-york

• James brandon lewis 4tet •
James Brandon Lewis est un saxophoniste, compositeur new yorkais hors du commun. Avec sa culture hip-hop assumée, son sens politique acéré et son phrasé urbain qui combine jazz et groove, il porte le présent sur les anches de son saxophone.

À ses côtés, le prodigieux batteur Chad Taylor, ou toute l’histoire de scène chicagoanne régulièrement déclinée aux côtés de Marc Ribot ou au sein du Chigago Underground Duo. Aruan Ortiz, brillant pianiste d’origine cubaine, fait lui partie des agitateurs patentés qui secouent la Grosse Pomme et collabore Wadada Leo Smith, Nicole Mitchell, Ingrid Laubrock… Quant à l’inventif  bassiste Brad Jones, il a tout simplement fait partie des mythiques Jazz Passengers, groupe qui a joué avec les plus grands, de Jeff Buckley à Elvis Costello en passant par Mavis Staples…

Repéré par le DJ anglais Gilles Peterson, il a été adoubé par l’immense Sonny Rollins. Et pour cause. James Brandon Lewis a un abattage au saxophone ténor digne de son auguste aïeul : ça roule, déroule, déferle, projette, charrie, sinue, temporise et élabore aussi, avec un dynamisme galvanisant. Le vent frais de la nouvelle scène jazz américaine.

James Brandon Lewis saxophones et clarinette basse . Chad Taylor batterie
Aruan Ortiz piano, percussions . Brad Jones contrebasse