Hélène Labarrière & Sylvain Kassap + Abacaxi

abacaxi-julien desprez

Mardi 12 octobre 2021
20 h 30 • Le Vauban

Plein 14 €
Tarif réduit 11 €
Adhérent·es Plages Magnétiques 8 €
Comptez 2 € supp. pour tout achat sur place

l’intensité des passionnés

• Hélène Labarrière & Sylvain Kassap •
En 1990, Hélène Labarrière & Sylvain Kassap se rencontrent au sein du collectif Montreuillois « Incidence ». Depuis, ils jouent ensemble. En duo, en trio, en quartet, en orchestre, en France à l’étranger. Toutes les occasions sont bonnes pour se retrouver et jouer (donc s’amuser !), dialoguer, écouter, raconter des histoires et commenter le monde qui nous entoure… Une fusion entre le son de la contrebasse et celui des clarinettes naît de cette complicité : une musique intrépide aux sonorités riches de curiosités glanées à travers les genres.

Hélène Labarrière revient à Brest avec le clarinettiste Sylvain Kassap, l’ami de longue date qui partage son amour du jazz et de Robert Wyatt. En parallèle, les deux improvisateurs s’ouvrent aux musiques populaires (bretonne, klezmer, malienne, slam) et aux écritures contemporaines (Laborintus, ensemble Ars Nova).
Une amitié musicale sincère et fructueuse, qui fait plaisir à voir et à entendre. Tel le Phénix, avec un nouveau répertoire, le duo reprend son envol !

Hélène Labarrière contrebasse . Sylvain Kassap clarinettes

noise lumineuse, stroboscopes et textures tranchantes

• Abacaxi •
Julien Desprez décrit son nouveau trio comme « un cœur sucré recouvert d’une peau couverte d’épines ». Mais attention, Abacaxi ne fait pas pour autant dans la châtaigne mais, les plus lusophones d’entre vous l’auront compris, plutôt dans l’ananas. Pourtant des châtaignes, le trio sait en distribuer. Fort en électricité, situé à la croisée du rock 60’s et de la perf’ sonore, ce trio puissant sculpte l’espace pour le remplir de son brut.

C’est fort. C’est très fort. C’est même très très fort car, ici, chaque musicien est aussi éclairagiste, manipulant du pied la lumière du spectacle. Dans cette danse, le stroboscope rejoint la distorsion et l’énergie commune. Une musique énergique, entre noise lumineuse et textures tranchantes – complétée par une chorégraphie de lumières. Abacaxi devrait livrer sa dose d’énergie réglementaire.

Julien Desprez guitare, lumière . Jean François Riffaud basse, lumière . Francesco Pastacaldi batterie, synthé, lumière