Band of dogs & Delphine Joussein + Hippie Diktat

band of dogs

Plein 15 € • réduit 11 € • adhérent·es 8 €
Comptez 2 € supp. pour tout achat sur place

 

À partir de 20 h 45, vous serez accuelli·es en musique
par une formation issue de la classe d’improvisation du Conservatoire de Brest.

aux confins du jazz et du rock : À bout de souffle

• Band of Dogs invite Delphine Joussein •
Sur scène, une rythmique basse-batterie explosive, enragée, qui propose, cogne, nuance, hurle, et un·e invité·e, taillé·e sur mesure, pour leur répondre, les surprendre et nous embarquer. En quête de transe et d’adrénaline !
La batterie de Philippe Gleizes est foisonnement et semble se démultiplier en permanence ; la basse est grondement tellurique et vient frotter ses atomes crochus à l’électronique fournie par Jean-Philippe Morel lui-même. Dans la musette de leurs inspirations, on trouve forcément chez ces deux baroudeurs des influences progressives façon King Crimson ou encore Zeuhl, en référence à la cosmogonie de Christian Vander.
Entre écriture et improvisation, rock progressif, électro et expérimentation, Band of Dogs invite un·e artiste différent à chaque concert pour former un trio, et ainsi se délecter de cette transe jubilatoire. Depuis 2015, le duo a invité une myriade d’artistes parmi lesquels : Marc Ducret, Médéric Collignon, Hugues Mayot, Elise Caron, Otomo Yoshihide, Julien Desprez, etc. Pour leur concert à Brest, ils invitent Delphine Joussein, flûtiste du duo Boolvar, avec le batteur Sheik Anorak.
Pas question de penser à rester bien au chaud dans sa zone de confort, ce sera dans une autre vie. Band Of Dogs est un objet musical furieux sans véritable équivalent, une sorte d’espace ouvert à toutes les petites folies auquel tout musicien doit rêver un jour de s’abandonner.

Philippe Gleizes batterie . Jean-Philippe Morel basse . Delphine Joussein flûte

Un power trio où se croisent free jazz, noise et métal !

• Hippie Diktat •
Le trio ouvre une brèche dans le temps. Les rythmiques répétitives héritées d’un Steve Reich creusent le granite en profondeur et la masse sonore impressionnante – digne de Sunn O))) – libère un espace solaire infini. Des musiques primitives, des rituels massifs en quête de transe…
Issu du collectif COAX et du label BeCoq Records, ce power-trio a su se faire une place au cœur de cette scène en pleine effervescence, qui aime à marier la virulence du rock et l’immédiateté de l’improvisation. Hippie Diktat se situe au confluent des marges où se croisent le free-jazz, la noise et le métal.

Antoine Viard saxophone baryton . Richard Comte guitare . Julien Chamla batterie