Appel à solidarité financière

Rave-Lieuron
Rave Lieuron

Ce texte a été écrit par Hélène Labarrière, artiste associée

Au nom de la liberté et de la solidarité, notre artiste associée Hélène Labarrière lance un appel à participation au fonds de soutien juridique des sons :

« Ils sont jeunes et tout leur est interdit : se voir, se toucher, se rencontrer, danser, rire, étudier dans de bonnes conditions, travailler pour survivre. Pour toute une génération, impossible aujourd’hui d’envisager un avenir heureux quand tout n’est que désastre, violence, répression.
Oui, un soir de réveillon, ils ont craqué. Passant outre les interdictions, ils ont dansé toute la nuit et tout le jour, ils ont dansé pour se sentir libres, vivants pour quelques instants, avec insouciance, comme tant d’autres avant eux. Et pour ces quelques moments de bonheur partagé, certains risquent jusqu’à 10 ans de prison et des milliers d’euros d’amende. Voilà l’avenir que notre la société leur offre: enfermement et pauvreté.
Quoiqu’on pense du bien fondé de leur action, il est insupportable de vivre dans un monde où danser est un délit, où demain le rire sera peut-être interdit. Alors pour celles et ceux qui le souhaitent, on peut les soutenir financièrement dans le dur combat judiciaire qui s’annonce, voici le lien de la cagnotte qui servira aux frais d’avocat des inculpés »

CAGNOTTE

Les comités de soutien à la Maskarade ont été créés à partir du 8 janvier 2021 afin de venir en aide aux inculpés et autres victimes de la cabale judiciaire menée par le parquet de Rennes à la suite de la fête du nouvel an qui a eu lieu à Lieuron. Ils sont constitués de passionnés de musique électronique et de toute personne pour qui l’acharnement judiciaire démesuré contre les organisateurs est injustifié. Ils ont pour but d’organiser la défense des inculpés et autres victimes par l’organisation de manifestations ou d’actions, ainsi qu’en collectant des fonds auprès du public afin de participer aux frais judiciaires élevés des inculpés.